Pont : Diagnostic et conséquences

Franchissement de la Saône
Le PONT de RIGNY

DIAGNOSTIC

 

Le territoire du village est partagé par la Saône. Un Pont de 141.5 mètres  a été construit en 1904 pour relier les deux parties du territoire communal, le village se trouvant sur la rive droite.

Partiellement détruit le 16 juin 1944, il a été reconstruit dans les années 50 à l’identique de la partie existante.

Dernièrement, ce pont était quotidiennement utilisé à des fins touristiques et sportives :

- Semi marathon (Boucles de la Saône) et  triathlon
– Concours National d’Attelages (en général au début du mois d’août)
– Circuits pédestres, Grandes randonnées (GR)
– ACCA (Association communale de chasse agréée)
– Touristes fluviaux (halte fluviale avec la présence d’un ponton)
– Utilisation par les habitants de la rive gauche pour regagner le centre du village.

Il permettait aux agriculteurs de regagner leurs terres situées sur la rive gauche de la Saône,

Il permettait également aux gestionnaires de la forêt et aux affouagistes d’accéder au bois communal appelé : «La Vaivre »

Un diagnostic vient d’être réalisé par notre Maître d’œuvre et nous renseigne de façon précise sur l’état de cet ouvrage.

Quelques clichés du PONT de RIGNY établis par l’entreprise PMM
(Réalisés au printemps 2009)

Etat de ruine

Conclusion generale

IMG_2256_1_1_1

Face à ce diagnostic très inquiétant, la municipalité a dû prendre un arrêté et interdire dorénavant toute circulation sur cet ouvrage afin de ne pas mettre en danger les utilisateurs.

La seule possibilité pour les riverains de la rive gauche est alors de passer par la voie en direction de Gray (détour de 10km, voie inondable et coupée en cas de crue de la Saône.)

Un comptage effectué, sur une semaine, en mars 2007, révélait une fréquentation moyenne de

274 véhicules/jour. Cette fréquentation étant bien supérieure à 500 véhicules/jour en période estivale, Tous ces utilisateurs n’ont aujourd’hui comme seule solution pour traverser la Saône que d’utiliser un des deux ponts graylois déjà très encombrés aux heures de pointe.